Information

L'épilepsie chez les enfants

L'épilepsie chez les enfants

question:

- Je voudrais savoir si je dois aller avec mon garçon chez le psychologue. Il a 4 ans et 9 mois, c'est un enfant heureux, zglobiu, mais il a contacté une maladie grave: l'épilepsie. Il est sous traitement (depakine et tanakan). Jusqu'à présent, il a eu 2 crises dans son sommeil. Personnellement, je pense que c'est à cause de notre divorce et du fait que le père a coupé tout lien avec lui. Je vous demanderais de m'apprendre comment procéder pour être meilleur pour lui. Je vous remercie.

Réponse:


Tout d'abord, je pense que vous avez besoin d'une consultation thérapeutique. Vous êtes très affecté émotionnellement par le divorce et le diagnostic de l'enfant vous a tous troublé. L'épilepsie est une affection neurologique et son apparition n'est pas conditionnée par les situations émotionnelles que connaît l'enfant. Par conséquent, le mari n'a aucune contribution à l'apparition de la maladie du garçon, même si pour vous il serait "commode" de le déclarer coupable.
En fait, il est coupable d'avoir quitté sa famille, vous causant de grandes souffrances. Puisqu'il a pu abandonner son enfant en rompant tout lien, je suppose que le sentiment paternel n'a jamais été sa qualité et le personnage est susceptible de le laisser à désirer.
Afin de pouvoir aider le garçon, vous devez devenir une mère forte, et cela ne peut être réalisé que si vous guérissez d'abord les "blessures de l'âme" en surmontant le traumatisme du divorce.
Ensuite, vous pouvez vous concentrer sur la relation mère-fils sans avoir de "ballast émotionnel". Il est important de ne pas devenir une mère hyper-protectrice et de ne pas percevoir l'affection du garçon comme un handicap. Le psychologue peut vous apprendre à "construire" la relation avec l'enfant de manière à gérer efficacement l'état dont il souffre, c'est pourquoi une consultation psychologique est nécessaire.
Vous n'avez pas précisé le diagnostic complet, donc je ne peux pas donner le germe de la gravité de la maladie. Il existe plusieurs types d'épilepsie avec début de l'enfance, mais certains sont plus graves et d'autres (plus fréquents) guérissent à l'adolescence. Votre garçon a peut-être plus de chance et son diagnostic fait partie de cette dernière catégorie.
Diana Paula Stoian,
Spécialiste en psychologie de l'enfant
Détails du spécialiste